Estimation bien immobilier à Nantes




Que ce soit à Nantes ou dans d'autres villes de la France, l'estimation d'un bien immobilier doit être toujours prise au sérieux. Il s'agit d'un élément clé pour déterminer la réussite d'une vente immobilière mais surtout comme atout pour séduire les acheteurs.

Comment s'estime le prix de l'immobilier à Nantes ?



A défaut de ne bien connaitre la ville, se faire aider par un professionnel est le mieux pour comprendre l'évolution du prix de l'immobilier sur Nantes. D'autant qu'il est difficile d'avoir une idée précise quand il s'agit d'estimer pour l'achat/vente un bien immobilier sans connaitre la réalité de la ville. Depuis quelques années, cette ville s'est en effet littéralement transformée pour apparaitre plus moderne encore. Avec ses grands immeubles de bureaux et ses commerces poussant à grande vitesse qui se mêlent aux habitations modernes et logements anciens, Nantes enregistre une forte disparité entrainant une variation des prix selon les quartiers.



Des prévisions pour une meilleure estimation d'un bien immobilier



estimation vente appartement

Le prix au m2 sur la ville de Nantes n'a pas pu échapper à une tendance balancière. Pour cette année, le centre-ville avec le nord a enregistré une chute de -3% bien qu'autorisant de belles affaires. Effectivement, il est possible de dégoter un logement à rénover en plein centre à 1.500 euros le m2 bien que celui-ci fait partie des secteurs préférant ne pas céder pas plus de 1% de leur valeur. Mais les secteurs populaires nantais ont présenté un retournement d'au moins 10%. Dans l'ensemble, les prix forts ont été enregistrés dans les secteurs dynamiques comme le Sud, Saint-Donatien ou Doulon-Bottière tandis que les prix sur le centre continuent à résister timidement.



Récapitulation de la situation du secteur immobilier nantais au 1er semestre



Pour cette année, le marché boude en ce qui concerne les appartements tandis que les maisons continuent de prendre de hauteur. Dans l'ensemble, la ville profite d'un prix immobilier élevés dont jusqu'à 3.800 euros par m2 pour un logement neuf contre 2.600 euros le m2 pour l'ancien. Et il est important de noter que grâce aux divers projets d'urbanisation dont elle fait l'objet comme celui concernant le secteur de Malakoff, la ville promet encore un cadre plus attractif qui donnera lieu à un boom certain du marché immobilier.


ch be lu ca